Galerie d’Art Contemporaine
ASBL Dialogues
Musée National de Lubumbashi
L’ASBL Dialogues a comme objectif principal la promotion des Arts Plastiques de Lubumbashi. Elle contribue activement à l’épanouissement artistique de nombreux artistes Congolais, et à divertir gratuitement le grand public.

Les origines de l’ASBL Dialogues remontent à 1998 lors de la rencontre entre Monsieur George Arthur Forrest et Madame Chantal Tombu, historienne de l’art. Ils prennent la décision de travailler ensemble. En 1999 à lieu une première exposition, « mémoire du temps », au cercle Hippique de Lubumbashi. Celle-ci rencontre un franc succès. Une seconde exposition sera organisée au Musée de la ville de Lubumbashi.

En ce moment

GENERATION ARC-EN-CIEL

Enyejo BAKAKA
10 Juin – 28 Juin 2022

Il est artiste peintre et compositeur. Enyejo Bakaka, est à Kinshasa le 3 juin 1976, en République démocratique du Congo. Le peintre congolais a grandi dans une famille modeste, où son talent émergera rapidement. Tout jeune, le Kinois et sapeur de nature, surdoué pour le dessin, la sérigraphie, la peinture et l’art décorative, choisira les arts plastiques option peinture.

Il fera une partie de ses classes à l’école primaire du Camps Militaire LUFUNGULA, dans la Commune de Lingwala à l’ouest de Kinshasa. Enyejo Bakaka griffonne. Sur papier d’abord. iI reproduit pour ses amis des dessins de leurs commandes.
Sa famille réside tout près de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa, dans la commune de la Gombe. Flori Bakaka que l’on appelle affectueusement Enyejo, passe beaucoup de temps dans cette institution. Il aime visiter la salle d’exposition qui présente le travail des artistes kinois, les œuvres des étudiants, des artisans réputés. La découverte du Petit Musée national de Beaux-Art de Kinshasa est un choc.

Il découvre les œuvres d’art ethnographique, la culture traditionnelle du Congo incarnée par les masques, des statuettes tribales, les objets rituels ancestraux… Cette immersion dans l’art classique africain donnera une nouvelle orientation à son univers de création. Son apprentissage artistique, suivra la pulsion d’un « déclic ». C’est la conséquence d’un phénomène décisif et marquant dans sa carrière l’artiste.
Le temps qu’il passe dans les classes de l’Académie des Beaux-Arts à suivre les étudiants dans leur apprentissage artistique. La construction des croquis, des dessins de reproduction , des portraits, des tableaux de peintures, la fièvre créative sont un émerveillement pour Enyejo.
Il décide alors de faire de sa passion son métier.

Les années 1984 à 1988 constitue à Kinshasa un courant artistique émergent. Pour Enyejo Bakaka, c’est l’époque de l’auto-formation, ce qu’il appelle « l’apprentissage Intuitif ». Et le début de sa carrière d’artiste. Il applique intuitivement la reproduction de scènes naïves qu’il insère dans des compositions néo-réalistes qui déforment et subliment les réalismes d’une vie déformée ou rêvée. Des murs d’école, à l’art mural, publicitaire, son « alimentaire », à l’art tout court, on pourrait croire qu’il n’y a qu’un pas.

A Kinshasa il côtoiera des artistes de de renom international comme le grand manitou, l’intraitable et l’incontournable, Joseph kinkonda Kubutuka alias Cheri Cherin, avec Botalatala, Papa M’fumu’Eto premier, J.P Mika , Cheri Samba, Butos Kwikumbi, Thajos Marciano, Makwaya etc. Ces rencontres seront déterminantes et une page nouvelle s’écrira dans carrière de l’artiste.

Dernièrement
ISHANGO-FRACTALE
Ghislain DITSHEKEDI
29 Avril – 07 Mai 2022
L’os ou le bâton d’Ishango a été découvert en 1950 par un géologue belge au bord du lac Edouard en République démocratique du Congo (RDC) et pourrait dater de 20 000 ans. S’il existe un consensus plus ou moins établi pour dire que l’objet serait la plus ancienne attestation de la pratique de l’arithmétique dans l’histoire de l’humanité, les théories quant à sa finalité effective divergent toutefois.

Partant de l’étude de cet artefact envisagé comme un objet de fierté dont ont été dépossédés les Congolais, Ghislain Ditshekedi Mabiala en propose sa propre interprétation en inversant la flèche du temps pour remonter à sa source et questionner sa généalogie.

Ishango Kwetu suggère une forme de rapatriement d’une logique mathématique en Afrique et revisite le célèbre bâton dans un contexte congolais, tant sur le plan architectural, décoratif, philosophique, pédagogique que métaphysique, à travers une carte où temps, espace et réalité participent de la même équation.

Galerie virtuelle

Nous vous informons qu’à présent vous pourrez vous rendre sur la galerie virtuelle de l’ASBL Dialogues pour visiter en ligne les oeuvres de peinture et de sculpture des artistes destinées à la vente. Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à nous contacter.

Prochainement

LES FORÊTS DU KIVU
Guerchom NDEBO
24 Juin – 08 Juillet 2022
Guerchom Ndebo vit àGoma. Il a participé au reportage collaboratif CONGO IN CONVERSATION , réalisé  par Finbarr O’Reilly, lauréat du 11e Prix Carmignac du photojournalisme (2020-2021).

Artiste, photographe et réalisateur, Guerchom Ndebo utilise la photographie pour communiquer son goût des sujets complexes et stimuler la réflexion sur des problèmes contemporains. Au coeur de son approche artistique se mêlent les idées d’égalité , de différences culturelles, de solidarité  et de décadence. Sa participation au projet   CONGO IN CONVERSATION   de Finbarr O’Reilly et la Fondation Carmignac a été une porte d’entrée dans le photojournalisme et lui a permis, comme aux autres participants, d’améliorer sa manière de raconter une histoire en images.

Depuis le lancement du projet, il été contacté par Getty Images et a commencé   à couvrir en freelance l’actualité de l’est de la RDC. En mai 2021, il a suivi l’éruption du Nyiragongo pour l’Agence France Presse et son travail a été publié dans le New York Times, CNN, RFI, USA Today, The Irish Times et   à la une du Globe and Mail canadien. Dans les semaines qui ont suivi, il a continué   à travailler régulièrement pour l’AFP et pour plusieurs ONG et agences de l’ONU. Il a également été  lauréat du LensCulture.

Nous contacter

+243 81 612 63 04
info@galeriedialogues.org
communication@galeriedialogues.org
01, Lubilanshi – Lubumbashi
République Démocratique du Congo

OUVERTURE
LUNDI – VENDREDI 9H 00 – 14H 00
SAMEDI DE 9H – 13H
POUR DES VISITES PRIVEES CONTACTEZ-NOUS