BIOGRAPHIE Francesco NCHIKALA

Partager ...Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook

2013_050 LETTRES OUVERTES digipack OK tra-page-001 - Copie (2) - Copie - CopieFrancesco Nchikala est un artiste musicien de nationalité congolaise né à Lubumbashi le 23 juin 1983.

Se retrouve à 7 ans  dans la chorale des enfants de sa paroisse, où il y passe 5 ans. Obligé de quitter sa ville natale pour la capitale Kinshasa,  se retrouve dans la chorale d’une paroisse à Kinshasa où il y fait pas long feu à cause de deux interventions chirurgicales.
Repos médicale oblige, il est interdit de faire tout effort et arrête de chanter jusqu’à l’âge de 19 ans.
Sa  mère amie de la culture, elle l’aide à  combler ce vide avec de la littérature, il lit et écrit des pièces de théâtre pour son école, des poèmes et des chansons. Lauréat du prix Georges Simenon organisé par le centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa.
En 2002, l’envie de retrouver la chanson le ronge.  Poussé par sa mère qui lui offre sa première guitare, il commence le cours de  guitare dans un centre de musique de Kinshasa. Animé d’un esprit rebelle, il arrête ses cours 6 mois plus tard et est pris dans un groupe de musique de Kinshasa comme accompagnateur second à côté de son maestro. Rue, livres et internet lui servent  de professeurs  de guitare.
En 2003, recommence  à chanter timidement, Il chante dans des écoles, petites fêtes…, ses propres compositions et interprète la chanson française. Surnommé « petit griot »
En 2005, après avoir fini ses études secondaires, rentre dans sa ville natale, entre ses cours de médecine et la musique, il  organise son premier concert  acoustique dans la salle Safina qui marque le début d’une carrière très prometteuse.

 En 2006, il travaille avec des artistes de beaucoup de pays venu en atelier à Lubumbashi, profite de cette opportunité pour perfectionner ses connaissances en guitare et en composition.
En 2009, il crée le groupe MANUS, compositeur, guitariste soliste, avec ses amis il nage dans le smooth jazz, blues, rock, folklore et rumba, accompagne les artistes dans des concerts live. Cette même année il  propose un spectacle mensuel « café jazz » à l’institut français de Lubumbashi; où il y joue avec le groupe Manus chaque dernier vendredi du mois.

Seul avec sa guitare, il fait le griot et chante en français,Swahili,Lingala,Kiluba et Kikongo.  Chante dans les bars, fêtes et soirées, à la fois Coquins et Comiques sur scène il étonne toujours le publique qui le découvre pour la première fois.
2009, après avoir suivi une formation en composition, dans le cadre du programme espagnol pour la promotion culturelle (Casa Africa). Se voit inviter au festival « Africa vive  2009» organisé en Espagne, et joue dans trois ville : Barcelone, Séville et Madrid en mai 2009.

C’est cette année qu’il décide d’arrêter avec ses études de médecine pour se consacrer entièrement à la musique.
Armée d’une guitare acoustique, avec un sens du spectacle toujours empreint d’humour et d’épices libertaires, Francesco NCHIKALA  peut  tenir  tout  un  public en haleine pendant des heures.

Il  mélange les genres et métisse les styles pour en extraire la quintessence et  forger ainsi son propre univers musical, empli d’une énergie féroce et tendre à la fois, ponctuée par les interventions de certains instruments comme le violon, le saxophone, l’accordéon, le piano…

Si l’oreille est flattée, l’œil n’est pas  en reste, grâce à une scénographie chatoyante et aux apparitions  de danseurs, Francesco fait  de ses concerts des véritables spectacles.

« Lui, sa guitare et ses mots » … Certes l’artiste  repart avec sa guitare après chacun de ses spectacles, mais le public avec ses mots.

Il joue chaque dimanche avec son groupe à l’hôtel Grand Karavia.

Il est en préparation de son premier album.

2013 : sponsorisé par le groupe Forrest, Francesco Nchikala se rend en Espagne à Barcelone précisément pour y enregistrer son premier album studio « lettres ouvertes »

Partager ...Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.