Lubumbashi Photo 3ième Edition

By | 21 novembre 2018

Les Rencontres de la photographie contemporaine de Lubumbashi

3ème édition 27 octobre – 27 novembre 2018

LUBUMBASHI PHOTO 2018 illuminera la ville de Lubumbashi  dans différents lieux du 27 d’octobre au 27 novembre 2018, une rencontre internationale de la photographie contemporaine. Une vitrine destinée à donner plus de visibilité aux talents locaux d’ici, d’ailleurs et de partout dans le monde, pour faire de Lubumbashi une ville créative. La troisième édition constitue une nouvelle dynamique, dont l’objectif majeur est le soutien à la création. Organisé par le Centre d’Art Contemporain et l ’ASBL Sikasso Culture & Sports. L’objectif majeur de cette rencontre internationale de la photographie contemporaine est d’impulser une nouvelle dynamique à la création dans le champ de la photo.  LUBUMBASHI PHOTO compte parmi ses partenaires, le journal d’Art Contemporain « Jacarandas », qui diffuse les événements culturels : expositions, Mode, Stylisme et Arts plastiques etc.
 
Thème : OBSESSION(S)

L’homme du xx siècle serait-il un obsédé des images au point de ne plus s’en passer, et au prix de sa lucidité ?  Les images sont partout, nous envahissent de toute part, nous interpellent, horribles ou apéritives, inquiétantes ou faussement innocentes. A telle enseigne qu’elles conditionnent notre perception de la réalité et incarnent une part de notre identité.

La troisième édition du Mois de la Photographie entend parcourir les territoires de la photographie contemporaine en mettant en exergue ses obsessions.

Obsession : ce mot traduit notre consommation compulsive des images, notre dépendance à leur égard aussi bien que leur omniprésence dans nos quotidiens. Parmi ces images qui nous envahissent au quotidien la photographie a une part significative. Mais si tout un chacun peut s’adonner –grâce aux avancées technologiques- à la photographie, elle est loin d’avoir perdu son aura d’art à part entière.

Les photographes ont l’heur de nous proposer un regard décalé sur le réel. Leur obsession est de révéler ce qu’on ne voit pas d’emblée. Une photo percutante imprègne notre mémoire et nous interpelle jusqu’à l’obsession.

L’obsession n’est pas le retour du même mais la permanence d’un désir taraudant, celui d’explorer le réel sous des angles inattendus, originaux voire singuliers.

Obsession des corps, des mouvements, des paysages, des ambiances, des idéaux, du présent, du passé, des utopies, des séquences mémorielles, des souvenirs.

Il ne s’agit pas forcément de l’inavouable, de ce qui est enfoui de ce qu’on essaie de cacher. Mais de ce qu’on ne pourrait effacer, ce qui n’affleure pas d’emblée à la surface, ce qui sous-tend souvent à leur insu la démarche des photographes.

Notre propos est de scruter sans tabou la démarche des photographes, d’en sonder les désirs obsessifs, les motifs secrets et récurrents.
En voilà un pari et un défi à concrétiser ensemble.
Commissaire: Antoine TSHINTUNGU KONGOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *